Slideshow

samedi 4 décembre 2010

Football Manager Handheld 2011

Infos jeu
  • Multijoueurs : 2 joueurs sans fil
  • Version : Française intégrale
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    Football Manager 2011 - PC Football Manager 2011 - Mac
  • Similaire à :
    L'Entraîneur 2010 Express
Descriptif :Football Manager Handheld 2011 sur PSP est une mise à jour de l'édition précédente. Il comprend 11 nations et 34 ligues différentes pour un total de 22 000 joueurs. Les transferts du dernier mercato estival ont été actualités et l'interface comme le moteur de match liftés.

  • Editeur : Sega




  • Développeur : Sports Interactive




  • Type : Gestion




  • Sortie France : 5 novembre 2010
    (4ème trimestre 2010 aux Etats-Unis)




  • Classification : Pour tous publics





  • TEST:      

                  Tout le monde ne possède pas forcément un PC ou un processeur digne de ce nom pour jouer à Football Manager 2011. Du coup, Sports Interactive ne perd pas ses bonnes habitudes et pense aux joueurs nomades qui aiment coacher leur équipe favorite à tout moment de la journée.
    Football Manager Handheld 2011
    Il existe forcément une hiérarchie des priorités chez SiGames, comme partout ailleurs. Football Manager Handheld 2011 pointe sans doute tout en bas de la liste, après le renouvellement de la machine à café ou le remplacement du néon qui n'arrête pas de clignoter. Comprenez que cet opus ressemble plus à un patch qu'à un titre à part entière voire carrément à une réédition à laquelle on aurait brièvement collé un nouveau fichier base de données. De fait, à moins d'être prêt à payer presque 40€ pour des transferts à jour, un possesseur de FM 2010 n'a pas le moindre intérêt à investir dans cet opus. On ne peut pas franchement être surpris de la méthode qui est grosso modo la même depuis l'arrivée du jeu de gestion sur PSP. Tout un tas de facteurs ont contribué à ce surplace : SiGames concentre tous ses efforts sur la version PC, bien plus importante dans le planning des sorties du développeur, les limites imposées par la PSP, en termes de stockage et de navigation, ne sont pas contournables et enfin, la machine est à l'agonie depuis plusieurs mois...
    Test Football Manager Handheld 2011 Playstation Portable - Screenshot 8L'interface est toujours la même, relativement terne et dépassée.
    Pas la peine de chercher la moindre nouveauté dans Football Manager Handheld 2011. Les transferts sont à jour et c'est à peu près tout. Si on nous rappelle aimablement que règlements et palmarès le sont aussi (encore heureux), on omet de préciser que le souci du détail n'est pas apparu dans le cahier des charges. A titre d'exemple, les joueurs de l'Équipe de France suspendus par la fédération ne le sont pas dans le jeu. Pourtant sur PC, si. Idem pour ce qui est des blessures. Si vous commencez une partie avec le Real Madrid, Kaká sera en pleine possession de ses moyens. Les puristes tiqueront donc sur ces petites incohérences qui ne sont évidemment pas éditables sur PSP. Pas de place pour un éditeur, pas de place non plus pour trop de championnats. Les 11 pays jouables sont toujours les mêmes (Allemagne, Angleterre, Australie, Belgique, Brésil, Écosse, Espagne, France, Italie et Portugal) et vous ne pouvez en simuler qu'un maximum de quatre par partie. Une contrainte qui vient s'ajouter à l'impossibilité de sélectionner toutes les ligues de chaque championnat... Seul l'un d'entre eux profite des divisions inférieures... Bref, on nage en pleine galère.
    Test Football Manager Handheld 2011 Playstation Portable - Screenshot 9Oh qu'il est moche ce moteur de jeu !
    La navigation est en revanche relativement irréprochable. On voit difficilement comment les développeurs pourraient faire mieux puisqu'ils ont blindé chaque écran de raccourcis. La gestion des liens "cliquables" est également des mieux pensées. Malheureusement, cela n'empêche pas certaines actions d'être pompeuses. Éditer sa formation en plein match peut rapidement devenir pompeux. Mais finalement, le plus gros défaut du jeu reste son cruel manque de réalisme. Surtout, marquer un but ou même se créer une petite occasion relève du prodige. A titre d'exemple, à la tête du Real Madrid et en optant pour une formation résolument offensive, votre serviteur n'a pas vu son équipe marquer plus de 14 buts en 18 matches, toutes compétitions confondues. Le manque de spectacle est total puisque sur la même période, je n'ai encaissé que 5 petits buts... Impossible de trouver d'où vient le problème, le jeu paraissant simplement déséquilibré. Étrange, sur PC, on note généralement une avalanche de buts. Allez comprendre ! Le "moteur" des matches gagnerait de son côté à être entièrement revu, la caméra aérienne et les petits pions de couleur ayant largement fait leur temps !

    source: http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00013951-football-manager-handheld-2011-test.htm

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire